La manutention sécuritaire de grandes quantités d'acide sulfurique témoigne du professionnalisme des opérateurs et de l'utilisation consciencieuse de l'équipement de protection individuelle. Chaque opérateur doit recevoir une formation appropriée sur le port d'équipement de protection individuelle.

  • Divers survêtements de protection sont disponibles; le choix en est dicté selon le type d'exploitation.
  • Avant de revêtir l'équipement de protection, vérifiez l'étanchéité des vêtements, des gants et des bottes à l'épreuve de l'acide pour vous assurer qu'ils ne sont pas troués. Pour vérifier les gants, plongez-les dans l'eau. Ils doivent être assez grands pour pouvoir les enlever facilement en cas d'infiltration d'acide. Pour prévenir toute infiltration, rabattez les manches par-dessus les gants.
  • Laissez les revers de pantalon à l'extérieur des bottes afin d'empêcher l'acide de couler à l'intérieur des bottes.
  • Portez un chapeau de sécurité pour vous protéger le cuir chevelu.
  • Pour vous protéger les yeux et le visage, portez une visière complète, avec des lunettes de sécurité. Les exigences varient d'une usine à l'autre et selon le travail effectué. Toutefois, il est essentiel de se protéger les yeux sur tous les angles car le premier réflexe lorsqu'on est éclaboussé est de tourner la tête sur le côté. Si vous le désirez, vous pouvez porter une cagoule complète contre l'acide. Même si elle n'est pas obligatoire, l'utilisation d'une cagoule est considérée comme une "pratique exemplaire" puisqu'elle procure une protection additionnelle contre les éclaboussures. Par contre, chaque site devrait évaluer son propre risque, tout en prenant en considération l'environnement local pour déterminer son l'utilisation est appropriée.

Liens connexes