Les propriétés de l'acide sulfurique dictent la conception, la fabrication et l'usage des installations de stockage, de même que les procédures de manutention. Sa nature corrosive et réactive, sa grande affinité avec l'eau et sa densité élevée constituent trois points importants à considérer. Avant la construction d'un système d'entreposage ou de manutention, il faut obtenir les conseils d'ingénieurs ou d'experts-conseils avertis et tenir compte des codes et règlements en vigueur.

À chaque point de manutention de l'acide sulfurique, on doit avoir facilement accès à des douches d'urgence et des douches oculaires. Elles doivent fournir un minimum de quinze minutes d'eau tiède à un volume suffisant pour tremper complètement l'utilisateur. Les douches d'urgence doivent être munies d'un système d'alarme automatique alertant le personnel des secteurs avoisinants. Les douches d'urgence doivent fournir de l'eau tempérée à 22 à 33°C afin de respecter les normes OSHA (débit minimal de 20 gallons à la minute), et elles doivent être accessibles en moins de 10 secondes de marche, sans obstacle ni obstruction, à la même hauteur de la source du danger et protégées contre le gel.

La vidange sécuritaire de l'acide sulfurique des camions-citernes et des wagons-citernes, par l'application d'une pression d'air ou par gravité, exige une attention particulière aux procédures appropriées et doit être effectuée par un personnel qualifié, portant les vêtements de protection requis.

Il est interdit de fumer ou d'utiliser d'autres sources d'ignition â proximité des wagons-citernes ou des camions-citernes, qu'ils soient pleins ou vides. Les wagons-citernes et les camions-citernes doivent être calés correctement à la ligne de vidange. Pour des raisons de sécurité, il est recommandé qu'au moins deux personnes soient présentes pendant la vidange.

liens connexe